Filets Sociaux de Sécurité – 2019-2022

Filets Sociaux de Sécurité – 2019-2022

mars 2, 2020 Non Par Liva Andriantompoinarivo

Plus de 200.000 familles soutenues et accompagnées

Avec plus de 200.000 familles bénéficiaires, les Filets Sociaux de Sécurité continuent de soutenir les plus vulnérables. Mis en œuvre depuis 2016 dans quinze régions de Madagascar, les différents programmes de protection sociale se poursuivront jusqu’en 2022.

Approuvé en 2019, le second financement additionnel du projet Filets Sociaux de Sécurité (FSS), entre actuellement dans sa phase de mise en œuvre. Avec une enveloppe de 90 millions de dollars, ce don de la Banque Mondiale permettra d’assurer la continuité et d’étendre à une plus grande échelle les résultats encourageants obtenus jusqu’ici à travers les programmes de Vatsin’Ankohonana, Fiavota, Asa Avotra Mirindra ou Asa Vonjy Voina. L’Unicef appuie également les FSS notamment Fiavota et ‘Ndao Hianatra. Visant le bien-être durable de la population, ces programmes de transferts monétaires ont permis aux communautés bénéficiaires d’améliorer leurs conditions de vie.

En accord avec la politique nationale de la protection sociale, le projet a été mis en place par le Gouvernement de Madagascar depuis 2015. Il est mis en œuvre par le Fonds d’Intervention pour le Développement (FID) sous la coordination du Ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme en collaboration étroite avec l’Office National de Nutrition (ONN), les ministères en charge de l’éducation, de la santé, de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. L’objectif est de mettre en place un système de protection sociale qui puisse répondre aux besoins des ménages les plus vulnérables.

Ce second financement additionnel vise à améliorer et à étendre géographiquement ses deux principaux programmes. Ainsi, Vatsin’Ankohonana ou transfert monétaire pour le développement humain sera étendu à Toliara II, tandis que Asa Avotra Mirindra ou filets sociaux productifs seront mis en œuvre à Manandriana (Région Amoron’i Mania)  et Arivonimamo (Région Itasy).

Des résultats prometteurs

Les résultats obtenus auprès des ménages bénéficiaires du projet FSS sont encourageants. Beaucoup plus d’enfants fréquentent l’école, l’alimentation des familles s’améliore, il en est de même en ce qui concerne leurs revenus.

Grâce aux nouvelles techniques de production qui ont été apprises aux bénéficiaires, leur production s’est améliorée et a augmenté. Par ailleurs, ils adoptent progressivement des comportements d’épargne et de planification. Les familles avancent peu à peu vers une autonomisation.

Renforcer le capital humain

Les programmes mis en œuvre dans le cadre des filets sociaux visent à réduire la pauvreté tout en renforçant le capital humain des bénéficiaires et leurs capacités de résilience. La bourse familiale reçue par les familles à travers Vatsin’Ankohonana et Fiavota pour le Sud leur permet d’investir dans l’éducation de leurs enfants et dans la santé de la famille. Le Asa Avotra Mirindra, quant à lui, permet aux communautés de gagner en productivité agricole tout en renforçant leur compétence.

Les mesures d’accompagnement, principal moteur des activités, visent à donner aux bénéficiaires les moyens de sortir eux-mêmes et leurs familles de la pauvreté. Les mesures d’accompagnement promeuvent le bien-être familial, le développement de la petite enfance, l’autonomisation de femmes,  la couverture santé, l’inclusion productive et financière, la citoyenneté, l’alphabétisation.

Les programmes de protection sociale ont des impacts sur la réduction de la pauvreté et la capacité de résilience des communautés bénéficiaires. Ils favorisent des sociétés plus saines, plus productives et plus équitables. Sur le long terme, les filets sociaux constituent le socle d’une économie durable. (1)

(1) Source : http://www.fao.org/sustainable-development-goals/overview/fao-and-post-2015/social-protection/fr/

« Je suis fortement impressionnée par l’appropriation du projet par les bénéficiaires » avait avancé Marie-Chantal Uwanyiligira, Country Manager de la Banque Mondiale à Madagascar après les visites de terrain qu’elle avait effectuées dans le Sud en octobre 2019.

« Grâce à l’éducation financière que j’ai reçue et les revenus du Asa Avotra Mirindra, j’ai franchi le pas. J’ai ouvert une épicerie et un café. C’est encore difficile, mais j’ai de l’espoir sur l’avenir » témoigne Euphrasie Razanamenina, une bénéficiaire du programme Filets Sociaux Productifs à Vatomandry.

Les familles bénéficiaires des FSP et TMDH en chiffres *
Régions bénéficiaires Nombre de ménages
    Amoron’i Mania 1 500
    Androy 58 000
    Anosy 15 000
    Atsimo Andrefana 18 500
    Atsimo Atsinanana 5 000
    Atsinana 18 100
    Itasy 2 000
    Mahatsiatra Ambony 17 200
    Vakinankaratra 23 300
    Vatovavy Fitovinany 20 200

* Chiffres prévisionnels pour le FSS FA 2 / * FSP : Filets Sociaux Productifs / * TMDH : Transferts Monétaires pour le Développement Humain