Vatsin’Ankohonana

VATSIN’ANKOHONANA


Vatsin’Ankohonana
est un programmes de protection sociale du Gouvernement malagasy dans le cadre du projet Filets Sociaux de Sécurité.

Il fournit un soutien aux revenus des familles les plus vulnérables pour stimuler la consommation, la sécurité alimentaire, la nutrition et le capital humain.

Vatsin’Ankohonana  exige la fréquentation de l’école primaire pour les enfants entre 6 à 14 ans. Ils facilitent l’accès des ménages acteur-bénéficiaires aux services sociaux de base (santé, nutrition…) et leur permettent de développer des moyens de subsistance durables.

Des actions de développement, appelées mesures d’accompagnement, appuient les transferts monétaires. Elles visent à améliorer de façon durable les conditions de vie des familles acteur-bénéficiaires.

• Les infos-clés
Coordination : Ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme (MPPSPF)
Ménages bénéficiaires : 110 000 ménages vulnérables ayant des enfants âgés de 0 à 12 ans
                                          + 21 500 ménages financés à travers les Ressources Propres Internes (RPI) de l’Etat

Financement et durée :

FinancementPartenaire financierMontantPériode
Ressources Propres Internes (RPI)Etat Malagasy3,3 millions USD2020 -2021
Filets Sociaux de SécuritéBanque Mondiale11,5 millions USD2016 – 2019
Filets Sociaux de Sécurité Financement additionnel 2 (FSS-FA 2)Banque Mondiale12,1 millions USD2019 – 2021
Filets Sociaux de Sécurité Financement additionnel 3 (FSS-FA 3)Banque Mondiale16,3 millions USD2022 – à ce jour

 

Dispositifs

  • Descriptif :
    Transfert Monétaire pour le Développement Humain : Programme de transfert monétaire conditionnel afin de fournir un supplément de revenu pour les ménages les plus vulnérables ayant des enfants de 0 à 12 ans
  • Entités de mise en œuvre :
    Le Fonds d’Intervention pour le Développement (FID) et l’Office National de la Nutrition (ONN/U-PNNC)
  • Objectifs spécifiques :
    • Promouvoir l’amélioration de l’état nutritionnel des enfants de 0 à 5 ans,
    • Appuyer l’intégration des enfants de 6 à 12 ans dans le système scolaire,
    • Changement de comportement, amélioration des conditions de vie, autonomisation des femmes
  • Modes de mise en œuvre :
    • Transfert monétaire conditionnel tous les deux mois avec comme condition l’assiduité scolaire des élèves
    • Mesures d’accompagnement visant l’épanouissement et le bien être des familles ainsi que leur autonomisation financière, adoption de l’approche C4D (communication pour le développement) pour la promotion des pratiques familiales essentielles (PFE).
    • Application de deux mécanismes renforçant la gouvernance citoyenne : mécanisme de gestion de plaintes et mécanisme de suivi évaluation communautaire

• Zones d’intervention 
11 Districts : Alaotra mangoro (Ambatondrazaka), Amoron’i Mania (Ambositra), Analanjirofo (Vavatenina), Androy (Ambovombe Androy), Anosy (Taolagnaro, Amboasary Atsimo), Atsimo Andrefana (Sakaraha, Toliara II), Atsimo Atsinanana (Farafangana), Atsinanana (Brickaville), Matsiatra Ambony (Ambalavao), Vakinankaratra (Antsirabe II, Mandoto), Vatovavy Fitovinany (Ikongo)

• Résultats attendus 
Renforcement de la capacité de résilience des ménages bénéficiaires

Ménages bénéficiaires

110 000 ménages vulnérables

ayant des enfants âgés de 0 à 12 ans
+ 21 500 ménages financés à travers les Ressources Propres Internes (RPI) de l’Etat

Zones d’intervention

11 Districts

Alaotra mangoro (Ambatondrazaka), Amoron’i Mania (Ambositra), Analanjirofo (Vavatenina), Androy (Ambovombe Androy), Anosy (Taolagnaro, Amboasary Atsimo), Atsimo Andrefana (Sakaraha, Toliara II), Atsimo Atsinanana (Farafangana), Atsinanana (Brickaville), Matsiatra Ambony (Ambalavao), Vakinankaratra (Antsirabe II, Mandoto), Vatovavy Fitovinany (Ikongo)

FAQ

Foire aux questions