Vatsin’Ankohonana

VATSIN’ANKOHONANA


Vatsin’Ankohonana est une bourse familiale pour que les familles vulnérables ayant des enfants de moins 14 ans puissent envoyer leurs enfants à l’école primaire et préserver la santé des plus petits en améliorant la nutrition. Le transfert monétaire, un supplément de revenu à moyen terme et un levier d’investissement à plus long terme, leur est versé tous les deux mois conditionné par l’assiduité scolaire des enfants.

• Les infos-clés
Coordination : Ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme (MPPSPF)
Ménages bénéficiaires : 50 300 ménages vulnérables ayant des enfants âgés de 0 à 12 ans
                                          + 25 500 ménages financés à travers les Ressources Propres Internes (RPI) de l’Etat

Financement et durée :

FinancementPartenaire financierMontantPériode
Ressources Propres Internes (RPI)Etat Malagasy3,3 millions USD2020 -2021
Filets Sociaux de SécuritéBanque Mondiale11,5 millions USD2016 – 2019
Filets Sociaux de Sécurité Financement additionnel 2 (FSS-FA 2)Banque Mondiale12,1 millions USD2019 – 2021

1 USD = 3 780 Ar

Dispositifs

  • Descriptif :
    Transfert Monétaire pour le Développement Humain : Programme de transfert monétaire conditionnel afin de fournir un supplément de revenu pour les ménages les plus vulnérables ayant des enfants de 0 à 12 ans
  • Entités de mise en œuvre :
    Le Fonds d’Intervention pour le Développement (FID) et l’Office National de la Nutrition (ONN/U-PNNC)
  • Objectifs spécifiques :
    • Promouvoir l’amélioration de l’état nutritionnel des enfants de 0 à 5 ans,
    • Appuyer l’intégration des enfants de 6 à 12 ans dans le système scolaire,
    • Changement de comportement, amélioration des conditions de vie, autonomisation des femmes
  • Modes de mise en œuvre :
    • Transfert monétaire conditionnel tous les deux mois avec comme condition l’assiduité scolaire des élèves
    • Mesures d’accompagnement visant l’épanouissement et le bien être des familles ainsi que leur autonomisation financière, adoption de l’approche C4D (communication pour le développement) pour la promotion des pratiques familiales essentielles (PFE).
    • Application de deux mécanismes renforçant la gouvernance citoyenne : mécanisme de gestion de plaintes et mécanisme de suivi évaluation communautaire

• Zones d’intervention 
13 Districts : Toamasina II & Mahanoro (Atsinanana), Ambohimahasoa (Matsiatra Ambony), Faratsiho & Betafo (Vakinankaratra), Vohipeno (Vatovavy Fitovinany), Betioky Atsimo & Toliara II (Atsimo Andrefana), Ampanihy (Atsimo Andrefana), Mananjary (Vatovavy), Vohibato (Haute Matsiatra), Ambatolampy (Vakinankaratra), Brickaville (Atsinana) 

• Résultats attendus 
Renforcement de la capacité de résilience des ménages bénéficiaires

Ménages bénéficiaires

50 300 ménages vulnérables

ayant des enfants âgés de 0 à 12 ans
+ 25 500 ménages financés à travers les Ressources Propres Internes (RPI) de l’Etat

Zones d’intervention

13 Districts

Toamasina II & Mahanoro (Atsinanana), Ambohimahasoa (Matsiatra Ambony), Faratsiho & Betafo (Vakinankaratra), Vohipeno (Vatovavy Fitovinany), Betioky Atsimo & Toliara II (Atsimo Andrefana), Ampanihy (Atsimo Andrefana), Mananjary (Vatovavy), Vohibato (Haute Matsiatra), Ambatolampy (Vakinankaratra), Brickaville (Atsinana)