Portrait : Kiriniaina Herilala, un superviseur engagé et passionné de son métier

Portrait : Kiriniaina Herilala, un superviseur engagé et passionné de son métier

août 3, 2018 Non Par webmaster

Kiriniaina

 

Dans le cadre de la réalisation des activités sur terrain, le FID fait appel à des agences d’encadrements (AGEC) pour renforcer l’appui aux bénéficiaires dans la mise en œuvre des activités ACTP. Kiriniana est le superviseur de l’AC Delco, l’AGEC engagé par le FID au niveau du terroir Marofarihy Manakara. Pour sa part, Kiry supervise 5 groupes de travail, dirigés chacun par un chef de chantier. La distance entre ces groupes de travail est en moyenne de 3 km et pourtant avec son vélo, tous les jours Kiry fait le tour de sa visite. « Pour faire le suivi des activités en cours et surtout encourager mon équipe et notamment les bénéficiaires, je dois faire le tour de tous les sites tous les jours. Me voir sur terrain les rassurent et les impliquent encore plus dans le programme. » raconte Kiry. Ce jeune homme de 31 ans est un ingénieur rural, maitrisant bien ce domaine et de nature ouvert, il est souvent interpelé par les bénéficiaires lors de sa descente dans les sites pour des questions de conseils. A savoir que dans un site, on compte en moyenne 150 ménages. Donc au total Kiry avec son équipe se chargent d’aider environ 750 ménages.

L’espoir d’un avenir meilleur…

Un principe que l’AC Delco a toujours inculqué auprès des bénéficiaires est de toujours voir plus loin dans leur engagement. « Nous incitons fréquemment les bénéficiaires à mettre en pratique les formations qu’ils ont reçue et aussi à commencer à planter maintenant pour l’avenir de leurs enfants. Parmi eux, plusieurs ont déjà leurs petites ou grandes plantations et ils en prennent bien soin » dixit le jeune ingénieur avec fierté. Majoritairement, ces plantations sont des caféières, des girofliers ou des canneliers…ces dernières, qui d’ici 7 à 10 ans, constitueront une bonne source de revenus aux ménages bénéficiaires. A rappeler que dans le cadre du programme ACTP, des jeunes plants issus des pépinières du groupe de travail sont distribuées pour que les bénéficiaires puissent planter dans leur domaine. « En tant que superviseur, je peux vous assurer à 95% que le niveau de vie des bénéficiaires dans le terroir Marofarihy va beaucoup s’améliorer. Grâce au programme ACTP, ils ont pris conscience de l’importance d’agir maintenant pour l’avenir de leurs enfants et ont jusque-là fait le nécessaire pour cela » témoigne Kiry avec enthousiasme. D’après lui, les bénéficiaires sont attentifs aux conseils et à l’aide que nous leur donnons pour améliorer leur vie. Comme eux, Kiry souhaite que le programme se poursuivra pour l’année 2019 afin d’assurer un résultat encore meilleur pour la population locale.